04/04/2006

Thy-le-château (Belgique) - 7

Les marcheurs sont assis mais la musique continue. la cantinière a apporté son péquet dans un petit tonneau recouvert de zinc. J'essaie de croquer les lunettes en écaille, les casquette et les piercings, les sons et les odeurs. Mon marqueur-pinceau agonise.

00:23 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcheurs, belgique |  Facebook |

03/04/2006

Thy-le-château (Belgique) - 6

La suite de l'histoire entamée la semaine passée? Dans le rythme des flonflons, le battement des tambours, tout le monde défile à notre table voir les croquis. Pourquoi auriez-vous voulu qu'on s'arrête de dessqiner avec ces tronches festives? Les "Poiluchettes" aussi ont déferlé, mon marqueur-pinceau tout neuf a commencé à agoniser à cause de mes traits de plus en plus appuyés. Les croquis se faisaient aussi un peu plus lyriques, plus tortueux, plus contrastés. Et la soirée n'était pas finie.

23:41 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcheurs, belgique |  Facebook |

30/03/2006

Thy-le-château (Belgique) - 5

Tout à coup, ils sont rentrés. La salle du café s'est mise à vibrer. La caisse claire et le tambour major se sont frayés un chemin avec fracas, deux trompettes et un énorme tuba se sont encadrés dans la porte. Une compagnie de marcheurs de Thy en pleine soumonce. Tous habillés de survêtements noirs sponsorisés par un garagiste local, tous coiffés de la casquette noire, cantinières aussi. Ils ne loueront les costumes de poilus que pour 4 jours, dans quelques semaines je pense. D'ici-là, ils mettent le village au diapason. Les marcheurs sont coutumiers de ces "arrêts" copieusement arrosés. De Poiluchette, par exemple. J'ai commencé au crayon 2b, jusqu'à ce que la mine rende l'âme. Je me souviens qu'à ce moment, mon pinceau-marqueur était encore vivant. C'était la grande foule. Le café était noir de monde, les tables étaient animées, et un par un ils sont venus voir les croquis à notre table.

00:26 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcheurs, belgique |  Facebook |

29/03/2006

Thy-le-château (Belgique) - 4

Voilà au bar le célèbre Poiluche, le patron, une sorte de Goscinny à chemise à carreau. On l'appelle de partout, même un minuscule petit garçon caché au pied des tabourets, et la Poiluchette blonde ou brune apparait comme par magie à la porte du frigo fumant. Je retente un croquis au marqueur Pentel et au marqueur-pinceau.

01:55 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcheurs, belgique |  Facebook |

Thy-le-château (Belgique) - 3

Nous voici chez Poiluche, le café en face du château de Thy. Il fait trop noir pour regarder par la fenêtre, je dessine les habitués au crayon pour laisser refroidir mon feutre-pinceau. Au mur, une fresque peinte par le père du patron, qui représente quelques centaines de marcheurs en uniforme napoléonien. Que boit-on chez Poiluche? De la Poiluchette. Elle est brassée en flandre mais elle laisse, paraît-il, de belles traces blanches sur les moustaches des poilus, c'est à dire des marcheurs de l'entre Sambre et Meuse. Nous sommes tombés dans leur quartier général, et je l'ignore encore.

01:51 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcheurs, belgique |  Facebook |

28/03/2006

Thy-le-château (Belgique) - 2

Le soir décide à Thy, la lumière glisse sur les tours et remparts de pierres grises. Une colonie de choucas s'agrippe au fines branches d'un bosquet d'érables. La pluie menace encore. Je replie mon grand carnet juste avant les premières gouttes. Nous voici au café, chez Poiluche. On n'aurait peut-être pas dû. La suite nous le dira. Depuis la fenêtre, on voit la grosse tour se fondre en camaïeux gris.

01:32 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, marcheurs |  Facebook |

Thy-le-château (Belgique) - 1

Je viens d'inaugurer ce week-end un nouveau carnet moleskine de format moyen, par cette petite vue sur un chemin de Thy-le-Château, près de Ham-sur-Heure. Mis à part le marqueur, déjà ancien, j'inaugurais aussi un nouveau marqueur-pinceau de calligraphie (encre de chine noire) qui faisait ici des débuts bien timides. Il tiendra moins longtemps que le précédent... Quelques heures et 13 croquis plus tard, il ressemblait plus à une brosse à dents qu'autre chose. C'est peut-être à cause de la "Poiluchette".

01:26 Écrit par Benoi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcheurs, belgique |  Facebook |